Blogue de Mgr Roger Ébacher






Célébration en ligne sur ZOOM tous les dimanches à 16 heures. Information disponible au secrétariat de la Paroisse: 819-777-0553.

Les activités publiques sont annulées en raison de l'urgence sanitaire.
 

Nouvelles et activités de la paroisse                f                                                     

Ensemble grandir avec l'Espit Saint

Annoncer l'Évangile

Du 31 mai au 7 juin 2020

Dimanche de la Pentecôte

 La pentecôte

Chacun, nous et ils

Par Rodhain Kasuba

Dans l’extrait des Actes des Apôtres de ce dimanche, Luc raconte le jaillissement de l’Esprit Saint dans la toute petite communauté des premiers disciples de Jésus. Sans cet événement, l’Église n’aurait sans doute pas vu le jour et le message du Ressuscité n’aurait probablement jamais été annoncé. Dans cet événement, l’Esprit Saint agit dans trois directions en même temps. Il est d’abord dirigé vers « chacun », ensuite vers l’ensemble (« nous ») enfin vers les autres (« ils »). Et il se révèle ainsi, à la fois, comme le don, le lien et le souffle de Dieu.

Don intime

Ce qui frappe d’emblée à la lecture de l’extrait des Actes des Apôtres, c’est l’usage récurrent du mot « chacun ». Il revient plusieurs fois dans le récit de la Pentecôte. Des langues de feu descendent sur les disciples de Jésus et il s’en pose une « sur chacun d’eux », écrit saint Luc. Les habitants de Jérusalem sont émerveillés car « chacun d’eux » entendent dans sa propre langue ceux et celles qui parlent. « Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans son propre dialecte, sa langue maternelle ?» À la Pentecôte, l’Esprit Saint est donné à chaque personne d’une manière particulière et intime, dans sa propre langue (on parle même de dialecte, c’est-à-dire le patois). L’Esprit Saint touche chaque être humain au plus intime de lui-même, dans sa personnalité singulière, dans son patois maternel. En chacun, chacune, l’Esprit révèle sa propre voix, son propre charisme. Que nous soyons bébé, enfant, jeune, adulte, ainé, dans l’Église, l’Esprit nous rejoint personnellement et intimement.

Ouvrons notre cœur pour accueillir ce don si intime : « Viens Esprit Saint, offre-toi abondamment à nous ! »

Le lien

Également dans ce récit, l’Esprit Saint se manifeste comme le lien qui met ensemble les disciples dans une magnifique communion fraternelle, et qui les relie aux autres. Comment ne pas être impressionnés par la force du « nous » qui se dégage du récit ? Les disciples sont réunis tous ensemble. Ils sont tous remplis de l’Esprit. Pentecôte provoque à Jérusalem le rassemblement de foules venues de toutes les nations. Lorsque ceux-ci entendent la voix qui retentit, ils se « rassemblèrent en foule. » dit Luc. « Tous, nous les entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu ! » Quand l’Esprit de Dieu surgit parmi les humains, il les « relie » entre eux. Il est le lien de Dieu qui nous rend solidaires les uns avec les autres. Il est la communion de l’Église. Ouvrons notre cœur à l’Esprit Saint, qu’il nous relie entre nous et dans l’unité de Dieu : « Viens Esprit Saint, relie-nous fortement ! »

Souffle

Dans ce même récit, l’Esprit Saint se révèle encore comme le souffle qui sort les disciples de leur enfermement et en fait des Apôtres en les propulsant au dehors. Le fait que Luc évoque déjà la présence de plusieurs nations, cela résonne comme une avant-première de la dynamique missionnaire. L’Esprit saint rime rarement avec le confinement ou, si l’on veut, il aime déconfiner. De fait, l’Église qui nait à la Pentecôte est une Église totalement déconfinée et missionnaire. Ouvrons notre cœur à l’Esprit Saint, qu’il nous envoie rayonner et témoigner de l’Évangile : « Viens Esprit Saint, souffle fort, sors-nous dehors ! »

En ce jour de la Pentecôte, nous redécouvrons l’Esprit Saint qui se manifeste à nous comme un don très intime, un puissant lien d’amour et le souffle qui fracasse les murs du confinement de notre cœur. Dans l’Esprit Saint, le don, le lien et le souffle ne font qu’un. C’est pourquoi, dans l’Église, l’épanouissement de chacun et chacune en Dieu, la communion fraternelle, et l’ouverture missionnaire aux autres sont reliés. Aussi dans l’Église, le charisme de chaque personne est appelé à se développer, mais c’est toujours en lien avec la communauté et, par ailleurs, toujours au service des autres. L’Église qui est née à la Pentecôte développe à la fois le charisme personnel, l’unité du corps et le désir de sortir annoncer l’Évangile. Ces trois directions sont inséparables.

Au plus fort de la pandémie et depuis le début le début du déconfinement, j’entends toutes sortes de réflexions sur ce que beaucoup appellent dorénavant « le monde d’après covid ». Il y a ceux qui croient que nous sommes entrés inévitablement dans un nouveau monde en rupture totale avec le précédent. Il y a ceux qui, au contraire, pensent que le monde d’après sera plus déchiré encore, livré aux fractures sociales, aux extrêmes politiques et aux conflits de tous genres. Il y a donc d’un côté les ultra-optimistes et de l’autre les ultra-pessimistes. Et nous, où nous situons-nous ? Serions-nous des utra-réalistes? Quelle que soit notre positionnement, social, religieux, politique…une question s’impose à nous : qu’est-ce que l’Esprit nous dit de cette crise que traverse notre monde ? Écoutons-les! 

Joyeuse fête de la Pentecôte !

Le Christ Ressuscité a été enlevé au ciel. 

Viens, Esprit Saint !

 Viens Esprit Saint, relie-nous fortement !

 Viens Esprit Saint, souffle fort, sors-nous dehors ! 

Restons informés, même en temps de pandémie! Le Petit Bulletin Paroissial est arrivé.
              

QU’ILS SOIENT UN COMME NOUS-MÊMES

J’ai envie de vous parler d’un extrait de l’Évangile de Jean que nous n’entendons jamais. Celui du 7ème dimanche de Pâques. Un choix a été fait par l’Église canadienne de célébrer la fête de l’Ascension le dimanche avant la Pentecôte, faisant en sorte que le 7ème dimanche de Pâques n’est jamais célébré. En ce jour de la Pentecôte, regardons quelques extraits de cet Évangile.

Jésus prie son Père pour ses disciples : Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nousmêmes (Jn 17, 11b). C’est une longue prière qu’il adresse à son Père alors que bientôt les soldats viendront l’arrêter. Nous voyons bien qu’il aime ses disciples. Alors que la fin approche, il les confie à son Père. Il les a éduqués, leur a parlé du Père. Il n’en a perdu aucun, sinon celui qui le trahira. Dans cette prière, c’est à la fois la reconnaissance d’un fils pour tout ce qui lui a été donné par son père, particulièrement son nom. Un nom qui est signe d’une filiation plus forte que la mort. Une filiation qui ouvre à une vie nouvelle.

Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi… pour qu’ils aient ma joie, et qu’ils en soient comblés (Jn 17, 13). Cette joie du Christ, nous devons en être des porteurs dans nos vies et dans le monde. Les faces de carême, même dans le temps du carême, devraient être remisées au placard. Pourquoi? Parce que le Christ est ressuscité et nous sommes ressuscités avec Lui! C’est la réalité du matin de Pâques. Une réalité que nous vivons chaque fois que nous sommes ensemble pour célébrer. Chaque fois que nous sommes dans le monde.

De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux, je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. (Jn 17, 19)  Le Christ a dédié sa vie à faire la volonté de son Père. Il a été la Parole et l’Amour du Père dans sa vie d’homme. Cette mission, c’est à nous qu’il la confie aujourd’hui. Nous sommes aimés d’un amour plus grand que tout autre amour. Ne voulons-nous pas que d’autres puissent en être habités ?

Soyons, selon nos charismes, ceux et celles qui font résonner la joie du Christ dans le monde. Et bonne fête de la Pentecôte!

Suzie Arsenault

Un mot de la paroisse (vidéo)
Impact du coronavirus COVID-19 sur notre paroisse: Lettre du Conseil de fabrique aux paroissiens

Lettres de notre pasteur Rodhain, en temps de pandémie, à la communauté


La troisième lettre de Rodhain

Chers amis et amies,

Depuis le 22 mars, alors que nos églises sont temporairement fermées pour la raison qu'il n'est plus nécessaire de nommer, nous continuons de vivre notre foi en familles et de nous engager diversement en ce moment de crise. Aussi, grâce à la plateforme zoom, nous nous rassemblons désormais en ligne pour célébrer notre Dieu, pour exprimer les raisons de notre foi, de notre espérance et de notre amour. 

 Lire la suite


La deuxème lettre de Rodhain

Chers amis et amies,

Aujourd’hui, dimanche, littéralement « jour du Seigneur », le soleil est lumineux. Je viens de dire l'hymne Le jour est dans tout son éclat, la terre est pleine de ta gloire... 

 Lire la suite


La première lettre de Rodhain

Bonjour chers amies et amis, chers paroissiens-nes,

J’espère que vous allez bien. Je prends ce petit moment pour vous partager quelques nouvelles. Comme vous, je suis les nouvelles, le coeur inquiet mais rempli d'espérance. 

  Lire la suite

CÉLÉBRATION EN LIGNE 

Nous vous invitons à vous joindre à nous pour la célébration du dimanche en ligne (audio ou vidéo, selon votre choix) à partir de la plateforme ZOOM.

PRIER A LA MAISON: RESSOURCES DIVERSES 

Ressources mises en ligne par l’archidiocèse de Gatineau pour prier à la maison en ce temps de pandémie

https://blogdiocesain.blogspot.com/2020/03/faire-eglise-la-maison-durant-cetemps.html.

Vidéotron: Sel et Lumière  Poste 242.

Prions en Église offre les lectures du jour gratuitement. Cliquez sur ce lien, et ensuite cliquez sur le rectangle rouge au centre de la page.

Joignez-vous à https://hozana.org/ qui compte des centaine de propositions spirituelles. Une communauté de chrétiens virtuelle fantastique! 

Une Minute avec Marie est un bref courriel gratuit, enrichissant et quotidien (une demi-page ou moins) dont l’objet est de faire connaître et aimer Marie au plus grand nombre.

Association Épiscopale Liturgique pour les pays Francophones

Télécharger l’application catholique LAUDATE à partir du App Store ou de Google Play (Androïde) (Lectures de la messe tous les jours (avec Saint du jour et réflexions), Rosaire et Chapelet interactif de la Divine Miséricorde, chemin de croix, et plus).

Clocher de l'église Notre-Dame-de-la-Guadeloupe: Campagne de financement

Fonds Recueillis 

Atteint %

Objectif
105 331.00 $ 70,22 % 150 000.00 $

Merci de votre générosité!

Location de salles

Notre-Dame-de-la-Guadeloupe : 30 Rue St Onge (Secteur Hull), Grande salle de réception climatisée à louer pour toutes occasions: réunions d'affaires, fêtes de famille.

St-Pierre-Chanel : 17 rue des Groseillers (Secteur Hull).

 Lire la suite  


Veuillez communiquer avec le secrétariat pour de plus amples informations.

secretariat.paroisse@ndeauvive.org

f